fbpx

le professeur

.

Il débute l’aïkido en 2000. Après avoir pratiqué à la FFAB (Fédération française d’aikido et de budo) puis à l’AFA (Association francophone d’aïkido), Benoît Francès s’est engagé dans l’enseignement d’Alain Peyrache, transmis au sein du réseau EPA-ISTA. Il a suivi pendant quinze ans les cours de Jonathan Philippe, élève et soto deshi d’Alain Peyrache, qui a lui-même étudié avec les maîtres Nakazano, Ichimura, Asaï, Tada, Saito, et enfin Tamura Nobuyoshi dont il fut l’élève pendant trente ans. Il a suivi assidûment les stages internationaux dirigés par Alain Peyrache shihan.

Afin de poursuivre des recherches plus personnelles, axées sur une étude approfondie du fonctionnement du corps dans le cadre martial, et par respect pour l’enseignement reçu de ses professeurs, il a pris en 2021 son indépendance.

Depuis 2023, nouvelle étape, le dojo transmet l’enseignement exigeant et de haut niveau de Matthieu Jeandel, 7e dan TAU, dans la lignée de l’enseignement de Saito Morihiro.

Parallèlement à l’aïkido, il a été élève de la Tenshin shoden katori shinto ryu, une des plus anciennes écoles d’armes japonaises. Au fil des années, il a exploré d’autres disciplines, telles que l’Aunkaï, le Systema, le Shorinji kempo, et divers approches de la protection personnelle (notamment ACDS). 


Benoît Francès est également praticien certifié de Iokaï shiatsu (plus d’infos ici). Il s’est formé avec Palle Dyrvall et Thierry Camagie au sein de l’école Iokaï, que dirige Sasaki Kazunori sensei.